Bureau de courtage spécialisé en épargne,
placements et assurances durables

Menu

Menu

Courte revue des marchés (août)

Revue éditée le 9 septembre 2021

Nos amis de Bâloise Luxembourg nous gratifient depuis quelques temps d’une courte revue de marchés mensuelle. Comme ça ne mange pas de pain et que la compagnie nous permet de vous en faire profiter, nous allons donc à partir d’aujourd’hui vous en faire profiter. 

 

Cette revue porte toujours sur les évènements du mois précédent. Elle a pour but de vous donner un résumé sans prise de tête et, si elle trace des projections sur l’avenir, rappelez-vous que celui est tout, sauf certain. Vos réclamations pourront donc être adressées au Service Complaintes – Rue de Nulpard à 2021 Nowère. :-))

 


 

Les marchés boursiers européens ont progressé de 20 % depuis le Nouvel An. Hier, nous avons assisté à une petite fissure, il y a des doutes sur la durabilité de la reprise économique et l’incertitude sur ce que la BCE dira jeudi.

 

La semaine dernière, nous avions déjà reçu quelques avertissements de l’organisme de surveillance du commerce de l’Union européenne concernant un éventuel coup dur pour les marchés financiers dû à la hausse des valorisations.  Malgré des valorisations historiquement élevées, de nombreux analystes estiment qu’il existe encore une marge de croissance si l’on considère les ratios cours/bénéfices des entreprises.

 

Ce qui se passe sur les marchés est logique. C’est le résultat des politiques des banques centrales qui rendent les liquidités et les obligations peu attrayantes. Ceux qui ont des liquidités perdent de l’argent, car les taux d’intérêt sont nuls et l’inflation en Europe a atteint 3 %.

 

Aux Etats-Unis, les entreprises ne parviennent pas à pourvoir les nombreux postes vacants. Cette faible croissance de l’emploi pourrait amener la FED à reporter la réduction prévue des mesures de relance.

 

La baisse des valorisations sur les marchés émergents est principalement due à l’intervention du gouvernement en Chine, qui continuera à avoir un effet à l’avenir. Elle est la manifestation d’une mauvaise gouvernance et est hautement imprévisible. 

 

En ce qui concerne les fonds sélectionnés par Bâloise (et qui donnent un reflet de marché) :

 

  • À l’exception d’un fonds or et d’un fonds marché émergent, tous les fonds actions sont positifs. Le mois d’août a continué sur la lancée des mois précédents et est même passé à la vitesse supérieure. Les investissements dans les marchés émergents ont des résultats moins bons que les investissements en Europe ou dans les secteurs durables.
  • Les résultats des fonds obligataires sont beaucoup plus faibles que ceux des autres catégories.
  • Le mois d’août a également été positif pour les fonds mixtes. Toutefois, il est difficile de discerner une tendance générale. Le rendement ne semble pas dépendre du profil du client (défensif à dynamique), mais fluctue plutôt en fonction du gestionnaire du fonds.

Autres articles

Changement et preuve d’adresse

Certaines démarches administratives liées à la gestion de vos comptes ou contrats nécessitent une actualisation de vos données. Notamment un changement ou une confirmation d’adresse

Lire plus »

Écrivez-nous

Vous souhaitez réagir à cet article ? Envoyez-nous un e-mail via ce formulaire